En tête A voix autre
RECHERCHER

Cont@cter A voix autre
Accueil du site > A VOIX AUTRE
Dernier ajout de la rubrique: 6 août 2011.

 A Voix Autre n°22

 A Voix Autre n°21

L’Etat

 A VoixAutre n°20 - Printemps 2010

 Edito

Le monde change, le monde bouge

 A Voix Autre n°19 - Eté 2009

 Résister à la guerre en Israël

 Etats-Unis : et après ? Les élections, l’économie, le monde ?

Le professeur de renommée mondiale Noam Chomsky a récemment discouru du sens de la victoire électorale de Barack Obama et des possibilités d’un réel changement démocratique. Cette première intervention depuis les élections s’intitulait « Et après ? Les élections, l’économie et le monde »

 Le nationalisme, c’est la guerre

Tandis que le Kosovo a imposé son indépendance à la Serbie en février 2008 avec le soutien de quelques pays occidentaux, l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie cherchent à s’affranchir de la tutelle de l’Etat géorgien, avec l’appui de la Russie. On sait ce qu’il est advenu en août 2008 : une conflit militaire qui a peu à peu glissé vers la guerre civile et son cortège d’abomination.

 Rudolf Rocker

De la démocratique Mayence, où il est né le 25 mars 1873, Rudolf Rocker garda toujours une ancienne nostalgie, celle d’une Allemagne possible, plus proche des idéaux de la République universelle que du caporalisme prussien. Cette ville, qui fêta en libérateurs les troupes de Custine venues, en 1792, porter outre-Rhin les idéaux de la Grande Révolution, eut toujours, il est vrai, un penchant pour la pensée rebelle. À en croire Rocker, elle incarnait même un parfait contrepoint à l’esprit de Postdam, la liberté de conscience contre « le dressage de masse et l’aveugle obéissance au cadavre ». Dire que sa détestation du germanisme disciplinaire fut un pur produit de terroir serait sans doute exagéré, mais il fait peu de doute qu’elle s’y enracina. Comme l’amour du vin rhénan qui, sitôt goûté, ne le quitta plus.

 A Voix Autre n°14 - Printemps 2008

La crise économique mondiale et les révoltes qu’elle génère chez les peuples affamés soulignent la perte de légitimité du système capitaliste et des dirigeants politiques. Et relancent la piste de la stratégie des contre-pouvoirs. Cette piste libertaire s’oppose vigoureusement à celle d’une prise de pouvoir par un parti prétendant « changer la société » en se substituant à l’action autonome des classes laborieuses. Mais la stratégie des contrepouvoirs se démarque aussi d’une vision romantique de la révolution, qui se limiterait à un moment où tout basculerait et où tout se réaliserait. Elle affirme que si les travailleuses et les travailleurs ne construisent pas dès maintenant, dans leurs luttes, des embryons de la société future, la réalisation du socialisme au lendemain d’une hypothétique révolution sera d’autant plus problématique.

0 | 10 | 20

VISITE PAR SUJETS


Associations
Courant de pensée & Religion
Ecologie
Economie & Société
Localisation
Lutte & Action
Politique
Soutien
Version papier


AUTRES RUBRIQUES


AGENDA
ARTICLES
BREVES
CAMPAGNES PERMANENTES
DANS LA POCHE GAUCHE
MEDIAS LIBERTAIRES
PRESENTATION
Soutiens & actions
UNE